//VOTRE CORPS EST UN GRAND BAVARD : SAVEZ-VOUS L’ECOUTER ?

VOTRE CORPS EST UN GRAND BAVARD : SAVEZ-VOUS L’ECOUTER ?

Tout a un sens dans ce qui nous arrive physiquement.

Une carie, une cheville tordue, un ligament croisé qui lâche, une infection urinaire, une angine, un torticolis, une poussée d’eczéma, …

Ces maux et ces maladies sont l’expression d’un conflit intérieur non réglé en rapport avec une situation actuelle ou passée qui n’a pas été acceptée.

Prendre le temps d’écouter ce que le corps veut nous dire, y mettre du sens, c’est préserver sa santé sur le long terme.

« J’en ai plein le dos », « Ça me prend la tête », « Je ne sais plus sur quel pied danser », « Ça me reste en travers de la gorge »
Nous utilisons couramment ces expressions pour exprimer un trop-plein, un ras-le-bol, ou un ressenti.
Ces expressions ont en commun de s’appuyer sur le langage du corps : Le dos, la tête, le pied, la gorge, … Et oui, le corps nous parle constamment !

Le corps est un puissant émetteur.

Le corps émet en permanence des messages dans le but de porter à notre conscience des informations sur notre état intérieur.
Il essaie de nous montrer ce que nous refoulons, ce que nous ne voulons pas voir, comme les tensions qui s’accumulent ou les émotions mal digérées.

Je dis souvent aux personnes qui viennent me voir « Votre corps est un grand bavard ». Savez-vous l’écouter ?

Fondamentalement le corps nous veut du bien. Il est notre meilleur allié et veut nous aider à nous libérer de ce qui nous fait mal.
Mais c’est sans compter sur notre mental … Quand le mental se croit plus fort, il vient s’emmêler et met de côté ces informations précieuses qu’il ne veut pas entendre.

Le corps n’a alors pas d’autres choix que de se rebeller :
Il amplifie les signaux, de plus en plus forts, jusqu’à ce que nous ne puissions plus l’ignorer !
C’est alors qu’une maladie, une blessure, un accident « bête » viennent nous bousculer.
Badaboum … Aïe, ça fait mal …

« Ah si j’avais entendu le message avant ! Je me serais épargné(e) bien des désagréments ! »

Mais voilà, ce n’est pas si facile de se poser pour écouter son corps, et d’aller voir en soi ce qui s’y passe.
Parfois, on a trop attendu, on a mis trop de temps avant d’écouter les messages du corps, et nous voici forcé à ralentir, voire à nous arrêter.

C’est le moment d’aller nettoyer les émotions bloquées et les tensions à l’origine de cette situation.

Il existe de nombreux outils pour vous accompagner dans ce travail.

J’en citerai 2, que j’utilise quotidiennement en consultation :

– Le décodage biologique, qui est précisément l’art de donner du sens à nos maux et nos maladies. Jacques Martel (Le grand dictionnaire des maux et des maladies) et Michel Odoul (Dis-moi où tu as mal je te dirai pourquoi) ont énormément contribué à nous faire comprendre l’intelligence du corps.

– Et bien sûr l’EFT (Emotional Freedom Technique), qui vient libérer les émotions cristallisées dans notre corps par un travail sur la parole, les émotions et l’énergie.

Si cela vous est difficile d’utiliser ces approches seul, faites-vous accompagner par un thérapeute ayant une approche psychocorporelle.

Au-delà des outils, il est essentiel de revenir à soi et d’être doux avec soi-même.
Il est contre-productif de se culpabiliser pour ce qui arrive, de s’en vouloir, ou de s’entêter comme si cela n’avait ni importance, ni sens.

Déchiffrez ce que le corps vous dit, accueillez cela et nettoyez ce qui est à l’origine du conflit, pardonnez-vous et la guérison 💟💟💟 sera plus rapide.

Anne-Sophie

By |2019-10-09T14:32:49+02:00septembre 8th, 2019|Santé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment